Noël 2020... c'est dehors que ça se passe!


Ce décembre, la couleur est revenue sous la forme des lumières de Noël. Ça tombe bien, parce qu’aller prendre l’air continue d’être à peu près la seule chose qu’on puisse faire… Et se sont les étagères de décoration des fêtes de Canadian Tire qui se sont vidées. Du jamais vu, parait-il.


Bref voici quelques suggestions pour rencontrer nos petits plaisirs là où ils se trouvent. Ceux qui font les balades en familles voudront trouver le Tim Hortons le plus près pour compléter la sortie avec un chocolat chaud!


Pour vous procurer mes guides: www.torontourbangems.com. Veuillez communiquer directement avec moi si vous désirez une livraison rapide dans Toronto.


Convention des Pères Noël sur Inglewood Drive


Bonne nouvelle, LES Pères Noël existent! Sur Inglewood Drive, dans Rosedale, nous en avons compté 58, gérants et gonflés, sur une distance d’un km entre Mount Pleasant Rd et Rosedale Heights Drive! Les gens du quartier ont rebaptisé cette section “Kringlewood” (Kris Kringle est un des nombreux noms du Père Noël). Les maisons sont spectaculaires, ce qui ajoute grandement au plaisir de la balade.

Autre bonne nouvelle, l’intersection de Mt Pleasant et Inglewood n’est qu’à 15 minutes de marche de la station de métro St. Clair. La rue Inglewood est à 10 minutes à l’est du métro, sur St. Clair. Et l’intersection Mt. Pleasant et Inglewood, là où commence l’action, se trouve 5 minutes plus loin.


Si vous venez en voiture, vous trouverez facilement un espace de stationnement sur Inglewood. Par contre, dans les heures les plus achalandées, garez-vous plutôt sur Garfield Avenue, une rue plus au sud. Les lumières de Noël y sont aussi très jolies. La balade du métro au bout de Kringlewood et de retour est de 3.75 km, soit moins d’une heure de marche.


Jardin de sculptures et bonhommes de neige


Si vous avez accès à une voiture, j’ai une belle suggestion pour vous: le Guild Inn dans Scarborough.


Dans les années 50, des propriétaires de ce domaine ont entrepris de sauvegarder les merveilles qui ornaient les grandes banques du centre-ville, qu’on remplaçait à grande vitesse par des édifices modernes. En véritable mécènes, les Clarks ont exposé les sculptures un peu partout sur le site.

Le complexe est devenu un lieu couru pour les mariages mais le parc est ouvert au public, avec amplement d’espaces de stationnement gratuit. Les enfants adorent explorer. Les adultes sont fascinés par les plaquettes qui donnent l’origine des sculptures.


De plus, un sentier (un peu à pic) du côté est du parc, permet d’accéder au bord du lac. De là, on peut marcher vers l’ouest pour rejoindre Bluffers Park, ou vers l’est, jusqu’à la rivière Rouge, si le coeur nous en dit! Dépassé la longue clôture de pierre, on atteint une plage plus sauvage que celle du quartier The Beach, qui ressemble davantage aux plages de la Colombie-britannique!

Et les bonhommes de neige? J’y arrive. Une autre quartier, celui-là dans Scarborough, offre un circuit de structures gonflables de 1 km sur Woodland Park Road, accessible de Kingston Road. (À 15 minutes en voiture à l’ouest du Guild Inn).


Il fait une boucle suivant Woodland Park Road et Ferncroft Drive, où j’ai vu une 40e de structures dont au moins 25 étaient des bonhommes de neige. Ici, les maisons sont moins imposantes donc l’impression est moins enveloppante que sur Inglewood. Si vous prévoyez visiter les deux circuits, ménagez vos effet en commençant par celui-ci. mais je crois que c’est un excellent complément à une visite au Guild Inn Estate.

Le coin des animaux du Crow’s Theatre


Dans Leslieville, on a droit à ce qui pourrait devenir une tradition (si le théâtre survit à la pandémie): la très belle installation extérieure et gratuite du Dundas & Carlaw Holiday Corner.

Un globe de neige géant accueille les visiteurs. De gros flocons glissent sur le trottoir. Et derrière les quinze larges fenêtres du théâtre, des installations dramatiquement éclairées donneront un ton des plus festifs jusqu’au 3 janvier.


En réunissant une équipe de talent pour cette initiative, Marie Farsi, la directrice artistique du Crow’s Theatre, voulait offrir à la communauté une pièce d’art qui réchaufferait le coeur. Mission accomplie, grâce à la myriade d’animaux urbains qui l’habitent!


Petits et grands s’exclament: «Tu as vu l’opossum?», «Où est le renard?», «Hé, il y a un cardinal rouge dans chaque vitrine!». C’est l’endroit idéal pour jouer au jeu de I-Spy avec les enfants.


Les samedis et dimanches de 16h à 20h, le restaurant du théâtre, Gare de l’Est (entrée sur Dundas), propose des biscuits (1.50 $), du chocolat chaud, du cidre chaud, ou du eggnog (4 $) et du mulled wine (vin chaud, pour 8 $).

Je recommande de compléter la visite avec un petit saut sur Queen East, pour une poutine du très cool Leslieville Pumps (913 Queen East). Remarquez que rien qu’entre Booth et Carlaw, on peut faire une petite tournée des cuisines du monde avec un plat à emporter chez l’un ou l’autre des nombreux petits restaurants de Leslieville.


Descente de ravin et chocolat chaud

Mon dernier favori est le ravin David A. Balfour, sillonné par la Yellow Creek, accessible en métro et pas loin d’un super café.


Shaftesbury Avenue est le nom à retenir pour aborder le grand parc! Premièrement, c’est là qu’on trouve la station de métro Summerhill. Deuxièmement, cette avenue se termine par un petit couloir caché au bout duquel un long escalier descend dans le ravin, mon accès préféré.


Troisièmement, au-delà du métro, on peut se garer gratuitement sur le côté sud de la rue à partir de 13h. Plus près du ravin, c’est du côté nord de Shaftesbury qu’on peut se garer, à partir de 14h. Même chose sur Summerhill Gardens (quand on tourne à gauche au bout de Shaftesbury).


De l’autre côté de Yonge, presque qu’en face de Shaftesbury Avenue, vous trouverez le café Boxcar Social (1208 Yonge Street). Pour le café, pour les excellents biscuits. Et je me suis laissé dire qu’ils servent d’excellent chocolats chauds… avec du brandy.



© 2020 Toronto walking guide by local author